Bernard Stimbre annoncé au salon du livre 2017 de Montcuq le 13 août

Bas : promo comment éditer chez Thé des écrivains


Abonnement gratuit
chaîne vidéo youtube
SALON du LIVRE
 

- Votre catalogue ? 2 livres. L’appel du large (sous le nom de Camille Colmin) éditions TAbou (plutôt érotique mais pas que...) et la fête des fols en papier, numérique et audio book.

- Depuis quand écrivez-vous ?
60 ans... poèmes d’école petites nouvelles perdues.

- Depuis quand publiez-vous ? 2011

- Livre en priorité ? LA FÊTE DES FOLS.

- Éditeur "traditionnel" ou votre propre éditeur ?...
Je me suis d’abord auto édité... puis deux éditeurs ont voulu mon roman. Le premier était un truand (ed st amand) qui m’a pillé comme une trentaine d’autres ; je l’ai fait condamner le 20 10 2016.
Le second était sérieux (à valoir de 500 €) le livre est toujours en vente aux éd Tabou.
S’auto-éditer c’est plus rentable mais limité au cercle des connaissances. L’édition traditionnelle rapporte peu mais on ne se prend pas la tête avec la distribution.
Mon second roman est oublié [lapsus de l’auteur ! publié ? ST] aux éditions du 38 à compte d’éditeur.

- Lisez-vous un peu beaucoup... ?
Énormément (actuellement sur le moyen âge)

- Un auteur "de référence" ?
Camus ; Hugo, (j ai monté un spectacle sur Hugo où je dis, raconte et chante Hugo) J Teulet, et G Duby, J Herres, J Legoff.

- Que signifie pour vous "être écrivain" ?
Lire le monde et dire son monde... proposer son regard et ses connaissances, ses réflexions à autrui.

- Vous sentez-vous observateur du monde... ?
Absolument alors que mes deux derniers romans se passent au XIV ème siècle.

- Combien de salons du livre chaque année ? 4 /5

- Est-ce votre principal lieu de vente ?
Moi et l éditeur à égalité

- Que recherchez-vous dans un salon du livre ?
Me faire connaître... trouver de nouveaux lecteurs rencontrer d’autres écrivains

- État d’esprit actuel ?
Apaisé (mon troisième roman est bouclé) le quatrième se réfléchit... J’ai publié un album de 15 chansons originales (j’ai 2 partenaires pro en scène) j’ai 7/10 concerts en vue pour 2018.
’’Par tous les diables’’ le tome III sera terminé en JUIN 2018

- Notre nom ?
Blancs quercynois et montcuquoises salut !

- Nostradamus du 13 août 2017 ?...
Paris n’est que le centre de son nombril
’’La sagesse est dans le village ! La grande ville et sa presse ne pense qu’à des superflus onéreux, rubans et fanfreluches, pour le paraître. Village et alentours répètent à chaque instant que l’essentiel est dans la maisonnée, le jardin et la forêt, l’amour et l’amitié qu’aucun écu n’achète.’’ Page 46 de la jeunesse est un pays chaud.

- Question libre : Comment faire échapper les auteurs et éditeurs de province à la malédiction des quelques grands distributeurs... et leur main mise sur tous les médias... qui produisent parfois des chefs d’œuvres mais promeuvent aussi des vraies merdes ? puissance du média.
On promeut des livres comme on a promu MAC Ronds Tout se vend ... mais qu’est-ce qui vaut ?



livre montcuq 2017



Extrait de



« Montcuq en Quercy Blanc 13 août 2017 - Le salon du livre 2eme. »

10 euros en papier (118 pages). GRATUIT en Numérique.


Montcuq le salon du livre : Le livre (gratuit en numérique) et les infos...






Votre commentaire utile



Voir Sur le forum une information récente.

Thé des écrivains

comment éditer chez Thé des écrivains



Le ridicule de cette histoire, qui avait amené le détail des repas du soir de ce père provincial, fit sourire Fabrice, ce qui ne lui était pas arrivé depuis longtemps; mais bientôt il cessa d'écouter le général des mineurs
Le sacrifice est fait
Le savant à la crinière rouge, le soir même du jour où Fabrice fit cette promenade forcée, devint furieux à son auberge, et sortit de sa poche de petits pistolets pour se venger du cameriere qui lui demandait deux sous d'une pêche médiocre
Le savant résista pendant un mois: deux ou trois fois le prince fut sur le point de le faire amener au Ministère de l'intérieur, et de se trouver présent à l'interrogatoire


- Autres pages revues récemment.