Quand la chanson est de la littérature : Vivre Autrement interprété par Lor

bas : infos Gandini - maison éditions Gandini


Abonnement gratuit
chaîne vidéo youtube
SALON du LIVRE
 

Bien sûr, dans les nouveautés récentes de la chaîne youtube, qui explique son décollage, il y a également eu la chanson "Vivre Autrement" de Lor...
Parfois la chanson est de la littérature, tout en atteignant un engagement social. C'est rare. Et forcément peu médiatisé !







Elle figure dans la playlist chansons.tv. A vous de dire si cette chanson française est de la littérature...
Mais faut-il analyser une chanson ?


GRATUIT : Abonnement Youtube Salon du Livre TV (interviews et le reste...)



Votre commentaire utile



Voir Sur le forum une information récente.

Gandini - maison éditions Gandini

La promenade devant la citadelle eût été remplie de monde si l'on eût coupé le cou à Fabrice
La Rose
La route qu'il suivait se couvrait de paysans; mais, au lieu d'avoir des idées militaires, Fabrice se leva.
La seconde idée que le comte t'envoie est celle-ci: S'il te vient une raison brillante, une réplique victorieuse qui change le cours de la conversation, ne cède point à la tentation de briller, garde le silence; les gens fins verront ton esprit dans tes idées.
Une question littéraire : Une assiette à gâteaux, une bouteille de chartreuse et deux petits verres encore à moitié pleins encombraient la cheminée .Une ardeur de travail l’ayant soudain ressaisi, il se rassit devant sa table, et recommença à chercher des phrases pour bien raconter la physionomie étrange et charmante d’Alger, cette antichambre de l’Afrique mystérieuse et profonde, l’Afrique des Arabes vagabonds et des nègres inconnus, l’Afrique inexplorée et tentante, dont on nous montre parfois, dans les jardins publics, les bêtes invraisemblables qui semblent créées pour des contes de fées, les autruches, ces poules extravagantes, les gazelles, ces chèvres divines, les girafes surprenantes et grotesques, les chameaux graves, les hippopotames monstrueux, les rhinocéros informes, et les gorilles, ces frères effrayants de l’homme moderne.
- Autres pages revues récemment.