Agnès PAROLA écrivain du salon du livre






Vous pouvez POSER une QUESTION -

Réédition de « Palissandre » dans la collection Adélaïde. « Un vingt-quatre décembre », son premier roman fit découvrir Agnès Parola, fille du voyage intérieur. Une écriture comme peu de ceux qui se disent écrivains possèdent. Une fleur de la littérature
française, encore ignorée des « botanistes ».

Extrait

« Je pèse les silences de la maison, ils sont trop lourds. A travers les fenêtres, je ne vois plus ce que je voyais hier avec toi. Hier j’avais chaud. Dans la salle de bains, hier, il y avait ton rasoir et ta brosse à dents. Dans la chambre à coucher le

lit ressemble à mon lit de pensionnat. Dans l’armoire restée ouverte, tes jeans ne se frottent plus aux miens et dans les placards tes pulls ne réchauffent pas les miens. Les pas, dehors ressemblent tous aux tiens, aujourd’hui. Je n’ai pas su te retenir.

Sais-tu pourquoi ? Parce que j’ai cru que tu allais revenir. Je pense à l’envers. Je pense oui quand il faut penser non et vice versa. Bon, je ne t’en veux pas, je m’en veux. Je me déteste. Si tu pouvais m’aimer pour nous deux, ce serait bien mais...»

Elle n’avait pas terminé. Votre avis ou information ?

Ajouter un commentaire .

Le SALON DU LIVRE du net : Ses écrivains en photos .

Les livres conseillés du salon du livre

imagerss


toutes les photos du site.


Créer un salon du livre dans sa commune :
Lauréat 2016, du prix littéraire
Vous abonner à la chaîne gratuite SALON du LIVRE :